MANAGERS À DISTANCE, ADOPTEZ LA CONFIANCE !

Avec l’arrivée du flex-office, du télé-travail et autres modes nomades, de nombreux managers se sentent challengés dans leur quotidien.

Des questions les assaillent alors qu’ils se retrouvent éloignés de leur équipe. « Sur quoi travaillent-ils ? Pourront-ils rendre le dossier à temps ? Je n’ai pas de nouvelles… Comment vont-ils ? …. »

Oui, à distance, l’inquiétude, ou tout du moins des questionnements, peuvent les interpeller.

Bien sûr les managers expérimentés ne se posent plus toutes ces questions. Ils ont déjà mis en place de façon pro-active ce qui garantit la performance liée à ces nouveaux modes de travail.

Mais pour certains managers, c’est encore tout nouveau. Trouver d’autres repères est même délicat.

Car dans l’inconscient collectif subsistent de vieilles références et habitudes.« Loin des yeux = loin du « contrôle. » « Loin des murs du bureau = loin de l’interactivité et de la fluidité spontanées ».

Les codes ont changé. La production, son contrôle, l’accompagnement, la communication et la cohésion sont à repenser.

« Problème » ou au contraire « Opportunité » ?

Nul doute qu’il s’agisse de nouveaux défis à relever : tant en ce qui concerne l’organisation, la communication, l’utilisation des nouveaux outils collaboratifs, qu’en ce qui concerne le management et la synergie au sein des équipes.

Cela ne peut se faire qu’en renforçant des comportements clés qui inspirent et consolident la confiance.

Oui, cela peut demander aux managers un travail personnel, de la discipline, du lâcher-prise et de l’ouverture.

Oui, l’équipe aura pour sa part à dépasser les contours du cadre pour développer sa créativité et son autonomie.

Les lignes bougent…

A distance, les équipes attendent davantage de leurs managers qu’ils animent, coordonnent et créent du lien.

L’évaluation de la production porte elle davantage sur le résultat et non sur le temps de présence.

A chacun donc d’être efficace en identifiant où, quand, avec qui et comment travailler.

Une génération d’ « intrapreneurs » est en mouvement.

Parmi eux, c’est aux managers d’initier la confiance. Leur bonne surprise sera de découvrir qu’avec ces nouvelles organisations les équipes peuvent renforcer leur productivité, leur sérieux et implication.

C’est en tout cas au prix de la confiance et de l’agilité à faire vivre les modes de travail co-définis, que les équipes construiront avec leaderhip et fierté leurs prochaines grandes réussites !

Un article signé Laurence Arcade, Consultante formatrice DMM France.